Personal blogs from abroad students at L'École de design Nantes Atlantique
26 déc 2012
Hampi – Samedi 22 Décembre 2012

Samedi 22 Décembre 2012 – 7h30

Le soleil est déjà levé depuis un moment et c’est un régal d’admirer le paysage à travers la porte du train qui avance toujours en direction de la gare d’Hospet. Nous sommes arrivées au petit matin, et nous n’avons pas trainé à trouver un rickshaw pour nous emmener à Hampi, situé à une petite demi-heure de la gare. Heureuses comme tout, nous admirons le paysage et nous sommes déjà émerveillées par les sublimes ruines qui se dessinent au loin.

9h30 – Hampi Bazar.

Nous atterrissons dans un charmant petit village qui borde une grande rivière et qui compte une multitude de guest-house toutes aussi accueillantes les unes que les autres avec chacune un toit terrasse donnant une vue imprenable sur les ruines d’Hampi. Nous décidons de nous accorder une pause pancake banane et miel sur la terrasse de l’une d’entre elles, le soleil est déjà chaud dans le ciel et la musique qui accompagne ce délicieux petit déjeuné nous embarque complètement dans un autre monde. Les vacances à l’état pur.

C’est maintenant partit pour la visite de ces nombreux temples qui se cachent dans cette ancienne cité en ruine. Un vrai décor de cinéma…

Le premier temple situé à proximité d’Hampi Bazar est l’un des plus grands et le seul encore en activité, il est consacré à la divinité Shiva, l’un des 3 dieux hindous (shiva, vishnu et brahma). Nous qui sommes en étude de design d’espace, nous sommes épatées par l’architecture de ce lieu, et ce sera le cas tout au long de la journée.

C’est d’ailleurs en vélo que nous avons décidé d’explorer les environs, accompagné d’un jeune couple Français, Michael et Sabrina, qui voyage depuis quelques mois dans toute l’Inde et l’Asie. Nous sommes également accompagné d’un guide qui pour 350 Roupies nous raconte avec passion l’histoire de chaque temple.

15h retour vers Hampi Bazar, il fait très chaud et le vélo nous aura crevées. Nous partons donc à pied explorer les environs, près de la rivière. Les femmes lavent leur linge et les hommes pêchent à la ligne. La sérénité de ce lieu nous apaise, nous nous posons discrètement auprès d’eux pour savourer pleinement ce moment de détente.

La fin de journée se fera au Mango Tree, restaurant conseillé par l’un de mes collègues, par le routard et par le lonely planet. Je confirme les critiques positives de ce lieu ! Un petit chemin bordé de bananiers nous a menées à un charmant petit restaurant. Nous nous sommes installées sur les marches en pierre à l’ombre d’un manguier, face à la rivière avec la douce compagnie d’un lassis coco. Que demander de mieux ? La soirée se fera ici à la lumière d’une lanterne à parler de tout et de rien en la compagnie de ma superbe collègue Julie !

21h30 Extinction des feux (aux deux sens du terme, électricité et fatigue), la journée de demain nous réserve encore de belles surprises.

Bangalore
18:33

25 déc 2012
Le train, une expérience à part entière. C’est sans aucun…


Gare de BangaloreJulieVendeur de théJulie

Le train, une expérience à part entière. C’est sans aucun doute le moyen de transport le plus appréciable en Inde. On the road pour Hampi avec julie. A 22h la gare de Bangalore est toujours en pleine activité, ça grouille de partout, ça courent, ça crie, les vendeurs de thé et de café déambulent parmi les voyageurs dans les allées des trains. C’est encore un joyeux bazar qui s’offre à nous. Nous avons facilement trouvé nos sièges et nous sommes à présent dans l’attente du départ pour cette fameuse ville appelée Hampi, petit joyau architectural qui n’attend que d’être photographié.

Bangalore
10:27

Joyeux noël !

A l’écriture de cet article, nous sommes le 25 Décembre, j’ai terminé mon stage, je suis partie en week-end avec Julie à Hampi et nous avons dignement fêté Noël.

Retour quelques jours en arrière…

Vendredi 21 Décembre 2012, (jour de la fin du monde mais je suis toujours vivante pour écrire ces quelques lignes, ouf !), c’est la fin de 4 mois de stage, la fin d’un chapitre en Inde. Je dis au-revoir avec le sourire, non pas que je sois ravie de quitter mes collègues, c’est simplement que je suis heureuse d’avoir vécu cette expérience, heureuse d’avoir reçu des cadeaux de leur part, chose à laquelle je ne m’attendais vraiment pas. Je ne serais peut être donc pas une stagiaire oubliée parmi tant d’autres. J’ai passé de très bons moments en leur compagnie, à l’agence comme à l’extérieur, je ne renonce pas à l’idée de chevaucher à nouveau une Bullet 500 à leur coté, bien au contraire !

Vendredi 21 Décembre 2012 au soir, départ pour Hampi. C’est le début d’un mois intense de voyage qui m’attend, excitation, appréhension, aventure, bref tout ce que j’aime. Je suis pour le moment en la très bonne compagnie de Julie, 22h nous grimpons dans le train qui nous emmène loin de Bangalore, à 8h de notre petit chez nous, dans la superbe ville d’Hampi. Un article sera consacré rien qu’à ce voyage.

Lundi 24 Décembre, il n’était pas question de manquer le réveillon de noël, même loin de la famille nous avons organisé à 6 un petit repas qui nous régalera des bonnes choses françaises que nous avions presque oubliées…

Bangalore
10:02

24 déc 2012
23 déc 2012
22 déc 2012
Enfin, je peux vous montrer le fruit d’une partie de mon…

Enfin, je peux vous montrer le fruit d’une partie de mon travail!

Voilà le projet Krishi Bhavan auquel j’ai participé. Krishi Bhavan est un bâtiment du ministère de l’agriculture d’Orissa (Inde). La démarche de Lotus pour ce projet est de promouvoir la culture de la région en s’inspirant de l’artisanat présent là-bas ainsi que d’utiliser des matériaux et la main d’œuvre présents sur place.

Ma mission était donc de créer un motif évocateur de la culture d’Orissa pour la façade à partir de quatre couleur de briques. Je me suis donc inspirée des motifs présents sur les Ikhats (saris traditionnels d’Orissa) créant ainsi une longue bande de tissus s’étendant sur les murs de la façade.

Une fois réalisé il me fallait créer des élévations de jour et de nuit du bâtiment sur Photoshop ressemblant à des peintures. Il fallait aussi réussir à mettre en exergue le “Jali” (perforation de la façade par endroits au niveau des ouvertures).

Et voilà le résultat de mon travail (pointilleusement supervisé).

Solen.

Ci dessous, le lien du projet Lotus:

http://www.lotuslink.in/project.asp?mnu=portfolio&id=institutions