Personal blogs from abroad students at L'École de design Nantes Atlantique
26 nov 2012
25 nov 2012
Parlons boulot. Voilà le mois qui s’achève et je vous partage un…

Parlons boulot.

Voilà le mois qui s’achève et je vous partage un aperçu du temps que je passe à l’agence, grâce au site Paymo où l’on doit remplir toutes nos heures de travail. Cette semaine était particulièrement intense, 81h de boulot (bien sur on ne compte pas les pauses) en une semaine, ça c’est fait. Du coup les 55h par semaines de 5 jours habituelles que je fais paraissent ridicules à côté.

Enfin voilà, tout ça pour dire qu’heureusement que le métier de designer est passionnant sinon je serais déjà morte à l’heure qu’il est. Mais au moins j’aurais appris comme jamais et travaillé sur des projets géniaux. Réconfort.

Sinon je dois toujours garder ce que je fais secret c’est nul ! Mais pour te répondre Paddy, je participe un peu à tout dans le processus de création d’un projet, voguant d’un projet à un autre, maquettes, 3D Sketchup, Coupes Photoshop, Créations d’assises, de façades de bâtiments sur AutoCAD et Photoshop, Dessins de recherches et expérimentations en tout genre. Pour finalement voir à la fin de cette semaine intense, la façade que j’ai déssiné sur toutes lesélévations du projet et les gens s’atteler à la représenter sur 3DSMax et Sketchup. Bon bien sur j’ai été pointilleusement accompagnée et supervisée mais c’est quand même une belle récompense de tous c’est efforts.

Résumé : bosser à Lotus c’est beaucoup de changement vis-à-vis du temps de travail mais aussi une grande expérience plus 8000 niveau acquis de connaissances. Mais bon, revenir à « la vie normale » comme les gens disent ici me fera aussi grand bien.

Solen.

21 nov 2012
Un 21 novembre, le soir en rickshaw.

Allez, un peu de rebondissements, ça faisait longtemps !

Le traffic en Inde, je m’y suis faite. Doubler à gauche, à droite, freiner au dernier moment, slalomer et klaxonner pour le plaisir des oreilles, DONE !

Le rickshaw,moyen de locomotion le plus utilisé en Inde, ou pas, à vrai dire j’en sais rien, c’est moi qui conclus ça. Le plus sur ? Pas sur !

Petite mésaventures en rickshaw. Seule dans mon bolide avec un conducteur qui m’a l’air plutôt confiant, je pars en direction de la guesthouse rejoindre Julie et Marion, ou est la menace ? Et bien elle vient d’une voiture qui n’a pas sur regarder avant de tourner. Choc frontal inévitable (« Haaaaa » ça c’est maman qui crie en lisant ce que j’écris !), et le « HAAAAAAA » c’est moi qui crie intérieurement à ce moment précis ou mon rickshaw a littéralement défoncé la voiture, fait du surf sur 2 roues et à finalement finit sa course dans un portail.

Petit attroupement autour de nous, prise de tête entre la voiture et le rickshaw, et au milieu de ça une petite vendéenne qui descend gentiment du véhicule « coucou, les petits oiseaux, ou suis-je ? »

« Are you ok, are you ok Madam ?! » Le temps de quelques minutes j’étais une petite princesse pour qui tout le monde s’inquiétait, mais la princesse à ce moment là elle s’en foutait, elle voulait juste rejoindre ses copines à leur guesthouse, alors elle a cédé quelques roupies à son conducteur en faisant son petit air de « désolé pour toi… ».

Trois rickshaw se trouvaient à ma disposition pour me déposer ou je voulais (et oui  j’étais toujours une princesse à ce moment là), pas besoin de marchander, so coool : Alors lequel je prends ? Ams tram gram….

Je quitte donc cette petite foule en regrettant tout de même d’avoir fait subir ma poisse à ce chauffeur de rickshaw.  SOLY (Sorry) mais j’y peux rien, ça se contrôle pas…

J’ai quand même oublié de dire dans l’histoire que je n’ai rien, je pète la forme et j’suis toujours super happy d’être là !

A bientôt pour vous raconter la fois ou je me serais fait écraser par un éléphant !

Bangalore
20:23

20 nov 2012