Personal blogs from abroad students at L'École de design Nantes Atlantique
05 oct 2018
Au pays du sourire – Les temples d’Angkor. Part 2.2

La grande boucle a moins de temples et est un poil moins fréquentée. Les sites sont plus éloignés des uns et des autres mais ça permet de voir la campagne environnante et de croiser les villageois qui vivent dans le parc d’Angkor. 

Des sourires échangés, des “Hello” que les enfants crient tout joyeux, des signes de mains par ci par là au gré de la route. 

Et même parfois des tuktuks désespérés qui tentent de m’accoster en espérant que je laisse ma bicyclette sur le bas-côté pour monter à bord ! 


  • Pre Rup est le 2e temple de la journée (Xe). En le voyant de loin, j’ai pensé voir un temple d’Amérique du Sud. J’ai tout de suite pensé aux Incas et aux Mayas ! Mais non, je suis en Asie du Sud-Est… Et on est au Cambodge au pays des Kmers. Il y a quand même un air haha !
  • Ta Som (XIIe) se trouve à plusieurs Km après Pre Rup. C’est un temple dans le style du Bayon (le temple aux milles visages). Ici c’est une combinaison de tête, et de reprise des droits de la nature sur son environnement. Connu pour sa fameuse porte qui se fond avec l’arbre. Vers quelles contrées mystérieuses nous mène cette porte ? 

Il est encore tôt, les temples sont relativement calme mis à part des cris incessants des vendeuses à la sauvette essayant de vous vendre des souvenirs, même à côté de la porte et essayant d’attirer votre attention en se mettant bien devant l’objectif.

  • Preah Khan – Le temple de l’épée sacrée en Kmer (XIIe) a été construit en attendant la fin de construction de la ville Angkor Tom (là où se trouve le Bayon). Il a donc servi comme centre névralgique d’une ville. Je m’imagine en plein milieu de ce temple fourmillant d’ouvriers, d’artisans, de moines, de gens de la cour, d’apsaras (danseuses). Le complexe est assez labyrinthique. Un peu déserté par les touristes, il est en moins bon état que Ta Prohm. Ici on a vraiment l’impression d’être dans des ruines et on tente de se frayer un chemin…

Bientôt l’heure du déjeuner, l’heure est chaude et je commence à fatiguer avec ces grosses journées. Ayant vu le lever du soleil à 5h30 du matin, je mérite bien une petite sieste. 
En voiture Simone, direction l’auberge et sa piscine en rooftop !


Tout est dans l’instant…

Shanghai
17:38